A+ A-

Soin des ongles abîmés

La chimiothérapie peut altérer vos ongles ou le lit de vos ongles, même si ces désagréments sont habituellement peu sévères et temporaires. Les ongles ont tendance à plus facilement se casser, à présenter des stries ou des décolorations, à connaître un ralentissement de la pousse, à être plus sensibles ou à se dédoubler par exemple. C'est pourquoi, en général, les ongles doivent être maintenus courts pendant le traitement.

À ne pas faire :

  • Il est très important de ne pas couper les cuticules (petites peaux qui entourent votre ongle).
  • Employer plutôt de la crème enlève-cuticules.
  • Ne pas coller de faux ongles et ne rien utiliser à base d'acrylique ou de gel sur les ongles pendant le traitement. Cela pourrait accroître les risques d'infections (fongiques, bactériennes ou virales) et fragiliser vos ongles.

 

 

À faire :

  • Faire pénétrer la crème enlève-cuticules en massant pour empêcher les ongles de se dessécher ou de casser, ou les petites peaux de se former.
  • Porter des gants pendant les travaux ménagers, notamment pour la vaisselle. Une exposition trop grande à l'eau peut causer des infections fongiques du lit de l'ongle.
  • Renforcer vos ongles ou protéger les contre les effets nocifs de l'environnement en employant un fortifiant à ongles. Des ongles très secs peuvent devenir plus fragiles ou se casser plus facilement pendant le traitement. 
  • Utiliser des vernis à ongles au Silicium, pour davantage de protection.
  • Opter pour un dissolvant à ongles à base d'huile, sans acétone.
  • Informer votre médecin de tout signe d'inflammation ou d'infection.

Remonter en haut de page